11/04/2019

Immobilier : des taux de crédit historiques !

Les taux qui renouent avec les planchers record de 2016

L’immobilier ne cesse de faire rêver les Français… 2018 s’est imposée comme une année record sur le marché immobilier de l’ancien, avec près d’1 million de transactions réalisées. L’année a très bien démarré et si la conjoncture se maintient dans le même sens, 2019 promet d’être encore une belle cuvée ! Tous les signaux sont au vert et les acquéreurs présents sur le marché.

Ce qui les encourage à faire leurs emplettes ? Les taux de crédit qui côtoient de nouveau les planchers historiques de 2016 avec, pour les meilleurs dossiers, des propositions à moins de 1 % sur 10, 15, 20 ans, et même sur 25 ans, établissant ainsi de nouveaux records ! En avril, le mouvement de baisse des taux enclenché en mars s’est confirmé ! Si quelques établissements seulement avaient baissé leurs barèmes le mois dernier, avril est synonyme de baisses franches et généralisées : – 0,05 % à – 0,20%, selon les banques !

Aujourd’hui, la grande majorité des taux obtenus oscillent autour de 1%, voire 1,35% pour les prêts allant de 15 à 25 ans. Les dossiers, avec au minimum 20% d’apport, passent eux allègrement sous la barre de 1% quelle que soit la durée.

Les taux à – 1% pourraient se généraliser avant l’été

Passant de 0,80% début février à 0,30% début avril, les taux directeurs, après une longue période de stabilité à 0,70%/0,80%, se sont littéralement effondrés. C’est cette baisse de 50 points de base qui permet aux banques de retrouver un peu d’air sur leur marge. Elles baissent leurs barèmes sans perdre trop d’argent et de proposer des taux si attractifs aux acheteurs.

« Les banques sentent la reprise de la demande. Aucune ne veut passer à côté de cette opportunité de capter de nouveaux clients, explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. Aussi, la politique de la Banque centrale européenne ainsi que le recul du taux d’emprunt d’Etat français à 10 ans (tombé à 0,23 % fin mars mais remonté depuis à 0,35%) donnent de la latitude aux banques. Cela leur permet ainsi de proposer des taux à nouveau record ! C’est actuellement la grande braderie du printemps de l’immobilier ! »

Qu’en sera-t-il des mois à venir ? De l’avis des experts du financement, les taux devraient rester bas et pourraient même encore baisser… Ce plancher record, sous la barre des 1%, pourrait même se généraliser avant l’été. Les banques cherchent donc à engranger un maximum de dossiers et à prendre de l’avance sur leurs objectifs annuels !

 

Dans la même catégorie