25/07/2019

Ferrari présente sa voiture la plus puissante de tous les temps: l’hybride SF90 Stradale

Près de 1 000 chevaux sous le capot …

Elle est rouge, racée, et un cheval noir se cabre sur un fond jaune à l’avant de la voiture. Aucun doute, c’est une Ferrari. Et elle séduira les amoureux de la marque italienne qui dévoile cette année un modèle hybride, rechargeable, qui affiche près de 1 000 chevaux sous le capot.

SF90 Stradale : le nom de la dernière née est un écho aux 90 ans de l’Écurie. Les plus fins connaisseurs de la marque noteront que ce n’est pas la première fois que Ferrari équipe ses créations d’un moteur électrique. « LaFerrari » embarquait déjà une technologie de la sorte. Néanmoins, la marque italienne propose ici un véhicule, avec non pas un mais trois moteurs électriques.

A tout seigneur, tout honneur : le V8 en position arrière délivre déjà, à lui seul, 769 chevaux, ce qui est en soi un record pour la marque avec un bloc de 3 990 centimètres cube. Les trois moteurs électriques sont répartis en différents points : à l’arrière, les ingénieurs ont réussi le pari d’en enchâsser un entre le bloc thermique et la boîte de vitesse. Quant aux deux autres, ils se trouvent à l’avant de la voiture et sont indépendants : on peut ainsi compter sur eux pour propulser seuls la SF90. Au total, ces trois moteurs apportent 217 chevaux supplémentaires, ce qui permet au véhicule d’afficher 986 chevaux. Comptez ainsi 340 kilomètres heure en vitesse de pointe, et 2,5 secondes pour monter de 0 à 100…

Des composants allégés

Les ingénieurs italiens ont fait subir un régime drastique à leur dernière création. Outre la fibre de carbone, largement employée, c’est essentiellement la batterie dont les
dimensions ont chuté. Avec moins de 8 kWh, on ne pourra compter que sur 25 kilomètres en 100 % électrique. Les concepteurs ont aussi eu l’idée de faire prendre en charge la marche arrière par les moteurs électriques, ce qui leur a permis d’alléger d’autant la boîte de vitesse à 8 rapports. Il fallait y penser …

Enfin, côté design, les amateurs de Ferrari ne devraient pas être déstabilisés par la profusion de commandes. Mais là où la Scuderia a vraiment innové, c’est dans la numérisation totale de ses équipements. Un écran incurvé de 16 pouces, unique sur le marché, permet de contrôler quasiment tous les possibilités de la voiture, tandis que les informations importantes sont projetées directement sur le pare-brise … Bonne route!

Dans la même catégorie