05/12/2017

Choisir les bonnes couleurs à la maison : les 3 conseils indispensables

Surface de la pièce, luminosité, fonction… le choix des couleurs est déterminant pour ne pas rater sa déco et faire que l’on se sente bien chez soi.

Pièces à vivre ou lieux de passage

Les couleurs ont un sens et impactent sur notre humeur. Cuisine, salon ou chambre, le temps qu’on y passe n’est pas le même. Dans les pièces à vivre, il est important que les couleurs qui y sont associées n’engendrent pas de stress intérieur ou pire des tensions entre les habitants de la maison. Les couleurs doivent être propices à la détente et à la convivialité. A l’inverse, les pièces de passage (escaliers, couloirs, toilettes) supportent les contrastes forts de couleurs qui les rendent plus chaleureuses et conviviales.

Trois couleurs au maximum dans une pièce

C’est la règle numéro un. Un effet camaïeux donnera une belle harmonie à votre pièce. Par exemple, dans le salon, vous pouvez associer trois teintes de jaune aux intensités différentes que vous déclinerez pour la peinture des murs et les objets de décoration.

Mais cela ne veut pas dire uniformisation. Il est en effet important que l’œil puisse être attiré par un point déco fort. Dans le salon, il peut s’agir d’un coin canapé, d’un objet, ou encore d’un pan de mur. Dans la chambre, cela peut être le mur au-dessus de la tête de lit. Mais attention, si vous choisissez une couleur criarde, il est important que les couleurs qui l’entourent soient une déclinaison de tons plus clairs de cette couleur.

Enfin, si vous êtes un anticonformiste de la déco, marier quatre couleurs voire davantage rompt l’impression d’équilibre et de confort dans la pièce.

Oublier les couleurs complémentaires

Vous ne voulez prendre aucun risque ? Alors miser sur une couleur naturelle ou neutre que vous pourrez marier avec une couleur forte sans risque de créer un choc. Par exemple, la couleur lin associée à un un rouge vif ou à un bleu intense sera du plus bel effet pour mettre en valeur la sérénité de l’une et le dynamisme de l’autre. De même le gris pastel, intense ou anthracite se conjugue harmonieusement avec un rouge, un bleu, un jaune vif ou encore un vert lumineux. Mais attention aux couleurs complémentaires : associer du violet et du jaune ou du vert et du rouge peut donner un résultat catastrophique.

© ronstik – Fotolia.com

Dans la même catégorie